Sports Losirs Art de vivre Musique Forum Photos

Fanfare de la Croix-Bleue Neuchâtel

News
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

news.gif


Quelques informations concernant la vie de notre fanfare....

 

Comme un petit goût de Fête

 

Nous sommes le samedi 14 juin 2014. Il est 9h30 sur la place des Forains à la Chaux-de-Fonds. Quelques personnes, vêtues d’uniformes de coupes et de couleurs différentes se rassemblent par petits groupes. Un car de la poste avec plaques zurichoises arrive et s’arrête. Un nouveau groupe en descend. Mais que se passe-t-il donc à La Chaux-de-Fonds ? Ne serait-ce pas les musiciens des fanfares de la Croix-Bleue ? Y aurait-il une fête ? Mais bien sûr, c’est la 27e Fête fédérale des musiques de la Croix-Bleue qui commence. Petit à petit les fanfares se rassemblent, on entend des saluts fuser d’une musique à l’autre : « Tschao Heiri ! Wie geit’s ? » « Salut Alca ! ça fait longtemps qu’on ne s’était plus vus ! ». Visiblement l’amitié et les souvenirs font bon ménage avec le soleil qui brille de tous ses feux. Les instruments sont sortis des coffres et ces derniers sont chargés à bord de camionnettes. Les fanfares se mettent en mouvement pour rejoindre la rue du Marché d’où partira le cortège. A 10h30 précises, tout le monde se met en branle au son des tambours ou de la musique pour défiler sur « Le Pod » ou plutôt sur l’Avenue Léopold-Robert, les Champs-Elysée de la Chaux ! Le parcours conduit les musiciennes et les musiciens jusque sur la place Espacité pour la cérémonie d’ouverture. Après les souhaits de bienvenue du Président d’honneur de la Fête, Monsieur Jacques-André Maire, Conseiller National, ainsi que du Président de la Ville de La Chaux-de-Fonds, M. Pierre-André Monnard, toutes les fanfares réunies interprètent, sous la direction de la Présidente Centrale de l’Association Suisse des Musiques de la Croix-Bleue, Cornelia Weber, l’Hymne de la Croix-Bleue. Cornelia souhaite ensuite en français et en allemand, une cordiale bienvenue à tous les participants. Puis c’est le passage de témoin, en l’occurrence de la bannière fédérale. La Musique de Winterthur joue la marche officielle de la Fête fédérale de 2010, Tandis que le porte-drapeau fédéral remet la bannière à la fanfare de La Chaux-de-Fonds. Cette cérémonie se termine par la marche La Chaux-de-Fonds 2014 composée pour l’occasion et dirigée par Michel Gonseth. A l’issue de cette cérémonie, les participants se rendent au dépôt des instruments où leur est distribué un lunch.

 

C’est au temple Farel, à 13h30 que débutent les concerts, par la prestation de la fanfare de Neuchâtel. Steffisburg, Tramelan, Les Ponts-de-Martel, Bâle, Winterthur et Berne prennent le relais et c’est nos hôtes qui concluent ce magnifique après-midi de concerts. A relever que la fanfare de Bâle s’est produite avec 15 musiciens dont 12 souffleurs. Vu le nombre restreint de musiciens, le directeur joue du cornet tout en dirigeant sa fanfare mais il réussit encore à surveiller ses petites filles assises au premier rang. Qui prétend que seules les femmes sont capables de faire plus d’une chose à la fois ?

 

A l’issue des concerts, nous nous rendons à la maison du peuple où le repas nous est offert. Un grand bravo à l’équipe de cuisine pour la qualité de ce festin. Après le repas, la Présidente et le responsable des Vétérans, Peter Plüss remettent les médailles aux musiciennes et musiciens ayant comptabilisé 25 ou 35 ans de musique. Les 9 nouveaux vétérans sont : Jean-Bernard Benoit, Les Ponts-de-Martel, Marie-Claire Galley et Jean-Pierre Habegger, La Chaux-de-Fonds, Peter Howald, Steffisburg, Isaline Lachat, La Chaux-de-Fonds, Gabriel Vonrüti et Christoph Weber, Winterthur ont reçu leur médaille de Vétéran ASMCB pour 25 ans de musique ; Daniel Margot et Jean-Claude Sunier, Neuchâtel ont reçu la médaille de Vétéran fédéral pour 35 ans de sociétariat. Un grand bravo à tous ces fidèles amis. Puis Cornelia rend hommage aux musiciennes et musiciens décédés depuis la dernière Fête fédérale et l’assemblée se recueille pendant un moment de silence.

 

Après les nourritures terrestres, le couple de pasteurs Barbara et Jean-Paul Röthlisberger nous offrent une nourriture plus spirituelle sous forme d’un moment de recueillement sur le thème du diapason qui nous permet de vivre en harmonie avec notre Seigneur. C’est l’orchestre de musique klezmer Ivostellka qui nous feront rêver et danser jusqu’au bout de la nuit, vers 22h00 environs.

 

Un grand merci à la fanfare de La Chaux-de-Fonds et à son Comité d’Organisation pour cette magnifique journée de Fête. Ce fut une journée sereine, placée sous le signe de la musique et de l’amitié, qui nous a permis d’affirmer une fois de plus nos valeurs et nos convictions. Elle restera un souvenir lumineux dans la mémoire de beaucoup de musiciennes et de musiciens.

 

 

 Basse sib



Après notre assemblée générale du 18 janvier dernier à Neuchâtel, nous préparons avec sérieux le prochain concert annuel qui aura lieu le 23 mars prochain à Marin. La Fête Cantonale à laquelle nous participerons pour la 1ère fois cette année à Cernier nous occupera également pour les deux morceaux de concours et le concours de marche auquel nous participerons avec l'Association Musicale Boudry-Cortaillod. Trois répétitions marchantes sont également prévues avec nos collègues pour combler nos lacunes en matière de marche.

Dès la reprise, nous préparons les échéances à venir qui seront la Fête des Vendanges avec un concert sous la tente le samedi après-midi dès 14h30 et le week-end Croix-Bleue Romande à Vaumarcus. En parallèle, nous préparons également notre concert de l'Avent.

Après le concert annuel et le loto du mois de mai, notre fanfare s'est encore produite au mois de juin à l'occasion de concerts publics en ville de Neuchâtel. A la fin du mois de juin, c'est les vacances d'été bien méritées par tous. La reprise est fixée le mercredi 17 août. D'ici là bonne vacances à vous tous.

Plus d'un mois déjà que nous préparons activement notre concert annuel dont le thème cette année sera la musique de film. Pour la première fois depuis plusieurs années, les deux parties de la soirée seront animées par la fanfare. Un gros travail en perspective mais tout se prépare bien entendu dans la bonne humeur.

Dimanche 6 février dernier lors de l'Assemblée des Délégués de l'ACMN à Lignières, notre fanfare à été accueillie officiellement dans la grande famille de l'Association Cantonale des Musiques Neuchâteloises. C'est par un vote à l'unanimité et par acclamations que les délégués ont acceptés notre candidature.

Samedi 18 décembre à 19h, Fêtes de Noël de la section Littoral neuchâtelois à Cortaillod, Courtils 26.

Samedi 25 décembre dès 7h, tournée dans les rues de Neuchâtel puis participation à Noël Autrement, à l'Hôtel-de Ville-de Neuchâtel.


Reprise des activités musicales le 18 août 2010.

FF_Winterthur.jpg

Impressions de La Fête Fédérale de Winterthur.

Les fanfares de Genève, Les Ponts-de-Martel et La Chaux-de-Fonds se sont jointes à nous pour le voyage, qui s’est déroulé dans une ambiance joyeuse. Un court arrêt à Bienne pour permettre aux musiciens du jura bernois de gagner quelques minutes de sommeil, et nous voilà sur les rails pour la Suisse Allemande. La cérémonie a débuté par un cortège en étoile jusqu’à la place des fêtes et après quelques discours et morceaux de musique, la fanfare de Frauenfeld a transmis la bannière fédérale à la fanfare de Winterthur. Le 1er repas nous a été servi avant un après-midi retentissant des concerts de chaque fanfare, et il y en avait pour tous les goûts. Pour la 1ère fois cette année, il n’y avait pas de points attribués par le jury, mais uniquement des commentaires oraux dans le but de nous permettre de nous améliorer à l’avenir.Nous avons été gâtés de délicieuses et bonnes choses au repas du soir comme à chaque repas d’ailleurs et nous pouvons dire un immense MERCI aux personnes qui les ont concoctés !
La soirée du samedi a commencé par un moment solennel, un hommage aux vétérans pour leurs années d’activités dans la musique. La Suisse Romande était à l’honneur avec une douzaine de musiciens médaillés pour l’occasion, donc 4 musiciens de notre fanfare pour chacun 35 ans de musique, Thérèse Nussbaumer, Ruth Favre, Jean-Daniel et Myriam Guye.
Ensuite nous avons été séduits par un Brass de qualité et un groupe d’humoristes … suisse allemand bien sûr !!! Mais qui ont fait quelques efforts pour nous les romands J
Le dimanche matin après un copieux petit-déjeuner qui a permis à ceux qui avaient du mal à ouvrir les yeux de se débarrasser de leur léthargie J, nous avons assisté au culte dans la « Stadkirche » où un hommage a été rendus aux membres des fanfares décédés durant les 3 années écoulées depuis notre dernière Fête Fédérale.
Avant le repas de midi, les 13 fanfares présentes se sont dispersées dans la ville pour animer différents lieux tels que places, hôpitaux, homes ou autres.
Le dernier repas nous attendait avant le cortège qui nous a conduis sur la place de fête, afin de participer à la cérémonie de clôture par plusieurs morceaux d’ensemble, sous un soleil bien généreux. A 16h30 nous sommes remontés dans le train, direction Neuchâtel, et les premières gouttes commencaient à tomber, mais c’était le bon moment puisque nous repartions !
Chacun est rentré avec dans son esprit de lumineux souvenirs musicaux. Après un très beau WE riche d’amitié, d’émotions, de partage et d’éclats de rire.

Rendez-vous en 2014 pour la prochaine Fête Fédérale qui devrait avoir lieu en terre neuchâteloise J

Evelyne Brunner



Reprise des activités musicales en août 2009.

Après le départ maintenant définitif de Raymond Habegger qui assurait l'intérim, c'est maintenant notre jeune batteur Michaël Guye qui a repris la baguette à la tête de notre ensemble. Il vient de terminer son école de recrue dans la musique militaire comme percussionniste et suit activement des cours de direction avec Dominique Roggen depuis avril 2008. Nous pouvons déjà nous rendre compte qu'il est très compétent et qu'il jouit de la précision rythmique légendaire des percussionnistes.



Clermont_Fer.jpg



Impressions de notre voyage à Clermont-Ferrand.

Pour clore en beauté notre 125ème anniversaire, nous avons effectué un voyage en France durant le week-end du Jeûne fédéral, les 20, 21 et 22 septembre 2008. Le samedi, au petit matin et dans la brume, nous nous sommes retrouvés à Boudry. Quelques membres de la fanfare avaient  chargé batterie et matériel à notre local de Neuchâtel. A 07h15, nous entamions notre périple, avec Walti Geiser au volant du car. Première étape Yverdon où nous récupérons la famille Margot. Avant de franchir la frontière, "pause pipi"! Le temps de boire quelque chose, de se dépenser au foot pour les plus jeunes et nous voilà repartis. Nouvel arrêt entre Lyon et Clermont-Ferrand pour le repas de midi.

Aux environs de 15 heures ,nous arrivons à Clermont, prenons rapidement possession de nos chambres avant de gagner le centre de la cité où le président de la Croix-Bleue locale et une guide nous attendent pour la visite de la cathédrale et de la vieille ville. La cathédrale, toute noire, nous a grandement étonnés; nous avons pensé que c’était dû à la pollution, mais non, c’est la couleur de la pierre de Volvic, d’origine volcanique, et spécialement résistante à la corrosion. Dans le  temple réformé de la Résurrection, nous déposons nos instruments et nos uniformes avant d’aller nous sustenter. A 20h, un public peu nombreux mais des plus enthousiastes assiste à notre concert. A l’issue de la soirée, la section de la Croix-Bleue locale nous  offre une collation au cours de laquelle nous pouvons fraterniser et vendre quelques souvenirs de notre fanfare (Des boîtes à musique au nouveau logo, ainsi que quelques cd et autres articles de notre boutique.)

Après la soirée, une douzaine de courageux participants n’hésiteront pas à faire quelques kilomètres pour aller disputer une partie de bowling avant d’aller se coucher. Raymond, notre directeur, met tout le monde d’accord avec un score de 125 points.

Dimanche matin, au déjeuner, certains ont de petits yeux, ce qui ne les empêchera pas d’être présents à 9h pour le départ au culte que la fanfare anime musicalement dans le temple de la Résurrection. Nous y découvrons une paroisse vivante avec de nombreux groupes: Jeunes, chorale, etc...

On nous a préparé un repas gargantuesque avec des spécialités auvergnates: terrine paysanne maison en entrée, truffade (plat de pommes de terre dans une sauce au fromage) jambon cru et saucisson de campagne comme plat principal, fromages d’Auvergne et, comme dessert, "la pompe" (une galette de pommes bien nourrissante). Nous nous rendons en car au parc d’attractions "Vulcania", parc construit autour du thème des volcans d’Auvergne. Les secousses et autres tremblements des simulateurs de vol ou d’éruptions volcaniques nous permettent de digérer le copieux repas de midi, ainsi nous pouvons faire honneur au repas du soir offert par la fanfare, servi à notre hôtel.

Au dessert, Jeannot et Edouard nous proposent quelques chansons et jeux fort divertissants. Billard et bowling sont au programme de la soirée. Raymond continue à nous amuser en expliquant à l’employé du bowling qu’en Suisse pendant les parties, les employés cirent les chaussures des clients. Réponse de l’employé: "AH! Bon! Chez nous on ne le fait pas!" Rire général. Pendant qu’une équipe s’exerce à l’art de faire entrer des boules de couleur sur un tapis vert dans six trous différents, une autre équipe tente de descendre le plus de quilles possible sur la piste lisse comme un cornet parfaitement "ripoliné". Résultats des concours: Anne-Laure, la femme du président remporte haut la main le trophée sur piste lisse. Tandis que, du côté du tapis vert, son mari se fait laminer par les plus jeunes.

Au retour à l’hôtel, vers minuit, Mariette et Monique manquent à l’appel. Au bout de 10 minutes, nous commençons à nous inquiéter. Anne-Laure part à leur rencontre. Elles se sont simplement trompées de chemin et arrivent gentiment en papotant. L’équipe des couche-tard et lève-tard, soit: Michaël, Johnatan, Coralie, Maryline,Thibaud et Tiffany font une partie de Ligretto, avant d’imiter les gens qui se sont couchés à une heure raisonnable.

Le dernier jour arrive bien trop tôt, hélas! Départ lundi 9h, après avoir déjeuné et libéré les chambres. Sur le chemin du retour un arrêt à Brou nous permet de pique-niquer et de visiter l’église du Monastère royal, magnifique bâtiment de la fin de l’époque gothique et du début de la renaissance, qu’un guide passionné nous détaille avec zèle.

Fin du voyage aux environs de 19h00, à Boudry.

Nous avons passé un génial week-end tous ensemble!!!

Nous tenons à remercier très chaleureusement:

Claude et Marceline Robert pour la parfaite organisation de ce voyage, Walti Geiser qui nous a conduits sans aucun accroc sur plus de 1'150 Km, les membres de la section de la Croix-Bleue de Clermont-Ferrand pour leur accueil chaleureux, Raymond Habegger, qui nous a dirigés pendant toutes les festivités du 125ème anniversaire, avec beaucoup de charisme et de compétences musicales, le comité, les fanfaristes et tous ceux qui ont œuvré à la réussite de ce 125ème.

Jean-Daniel L, Tiffany, Edouard