Sports Losirs Art de vivre Musique Forum Photos

Fanfare de la Croix-Bleue Neuchâtel

Historique
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Historique


Un brin d'histoire ...

Gottfried_Berger.jpg

La fanfare fût crée en automne 1883 à Colombier par Gottfried Berger. Cela se passa dans un des tout premiers cafés sans alcool du pays "Café de Tempérance" qui venait d'être créé en réponse aux problèmes posés par la présence de la place d'armes et de la fanfare militaire où l'on ne levait pas le coude que pour porter armes ou instrument! C'est dans ce café qu'il réunit pour la première fois un groupe de jeunes musiciens et baptisa son ensemble "Fanfare de Tempérance"

Le premier porte-drapeau est aussi resté célébre "Papa Hess" dont la pittoresque barbe blanche précédait toujours la fanfare et qui partout prenait la parole pour expliquer sa raison d'être. Le porte-drapeau était en même temps porte-parole.

Eteinte à peine fondée, faute de local, la Fanfare de Tempérance de Colombier réapparut à Serrière en 1886. Gottlieb Berger avait obtenu de Monsieur Philippe Suchard une salle de répétition qui était simplement le réfectoire des ouvriers inoccupés le soir. Cette fanfare s'appela "La Croix-Bleue". Mais comme la plupart des musiciens habitaient dans la région du vignoble, elle fut de plus en plus connue sous le nom de "Fanfare du Vignoble".

A la même époque, une autre fanfare était née à Neuchâtel dans le cadre de la section de langue allemande de la Croix-Bleue. De difficiles pourparlers quand à savoir qui va absorber l'autre aboutirent en 1889 à la fusion des deux fanfares. Le nouvel ensemble s'appellera tout naturellement "l'Union".

C'est finalement en 1909 que l'Union, à l'occasion de la fête du 25e anniversaire de la fondation de la Tempérance trouva son nom définitif de "Fanfare de la Croix-Bleue".

Fanfare_en_1933.jpg

La fanfare en 1932

En 1985, la Fanfare de Neuchâtel fusionne avec celle du Val de Travers pour devenir la Fanfare de la Croix-Bleue Neuchâtel/Val de Travers.

Et finalement, en 1999, il ne restait alors plus aucun membres du Val de Travers, la fanfare repris son nom actuel "Fanfare de la Croix-Bleue Neuchâtel"

Fanfare_lors_de_centenaire.jpg

La fanfare lors des festivités du centenaire en 1983

Quelques personnalités...

François Bréquet, instituteur et alors directeur du coeur mixte de la place d'armes de Colombier fut le premier directeur de l'Union.

Daniel Junod fut Président de la fanfare de 1914 à 1930. Il fut pour la fanfare un guide spirituel chalereux qui lui donna de profondes racines et un enthousiasme qui rayonna sur toute la Croix-Bleue cantonale.

Edmond Petitpierre fut aux environs de 1930 l'homme de l'ouverture et de la collaboration. Il fut l'un des fondateur de l'Association Cantonale des Musiques Neuchâteloises et de l'Assiciation Suisse des Musiques de la Croix-Bleue.

Emile Moser était Président lors de notre cinquantenaire.

Jean-Daniel Blandenier était Président de la société et Président du comité d'organisation de notre centenaire. Il a également conçu le desing de notre bannière inaugurée en 1983. Aujourd'hui, toujours actif dans nos rangs.